Route des Balkans

Au cours du voyage de notre délégation des droits humains à la frontière bosno-croate, nous avons rencontré beaucoup de réfugié.e.s désespéré.e.s. Ils et elles nous ont parlé de mauvais traitements infligés par les gardes-frontières croates. Ces policiers battent, volent et humilient sans vergogne les réfugié.e.s et les renvoient en Bosnie ou en Serbie.

Ces renvois sont illégaux. Mais ces violations flagrantes des droits humains sont couvertes par l'UE, qui veut boucler sa frontière extérieure orientale en Croatie. La Suisse est coresponsable car, comme l'UE, elle envoie des gardes-frontières en Croatie. Cette coopération est totalement inacceptable. Par ailleurs, la Suisse n'a pris aucune initiative politique ou humanitaire pour alléger le sort des réfugié.e.s bloqué.e.s en Bosnie.

Au cours de notre voyage, nous avons vu beaucoup de choses terribles, mais aussi de bonnes et nobles choses. En Bosnie et en Croatie il existe de petites initiatives locales pour aider les réfugié.e.s: par exemple Latan, un homme qui a connu la guerre civile en Bosnie et qui distribue 400 repas gratuits par jour avec ses collègues, ainsi que des vêtements et des chaussures. Les femmes d'une initiative de paix à Zagreb fournissent une aide juridique, documentent la violence à la frontière et portent plainte contre les autorités.

Toutes ces initiatives sont confrontées à de grandes difficultés financières. Avec votre don, vous aidez ces personnes engagées à poursuivre leur précieux travail pour les réfugié.e.s.

Merci beaucoup pour votre solidarité.

BOSNIE / MIGRATION: FPurgatoire pour les indésirables

de Ines Tanović-Sijerčić, Kompas, Sarajevo, 8 mai 2024, publié à Archipel 336

Sur la route des Balkans, de très nombreux migrant⸱es se trouvent à nouveau dans une situation précaire, tandis que l’attention publique s’est tournée vers d’autres situations d’urgence dans une compétition de l’horreur. Pourtant, les victimes des guerres et des crises d’hier et d’aujourd’hui, nous les rencontrons ici − en route vers l’Europe, dans l’espoir de pouvoir enfin vivre en...

TURQUIE / MIGRATION: La Turquie est-elle un «pays tiers sûr» pour les migrant·es?

de Dirk Tobias Reijne, No Border Kitchen, Lesbos, 20 avr. 2024, publié à Archipel 335

Première partie*

Lorsque je me tiens sur le toit de ma maison à Lesbos, en Grèce, je peux voir la Turquie presque par tous les temps, sauf lorsque qu’il est extrêmement mauvais. Du côté sud de l’île, sous certains angles, la mer Égée est si étroite qu’on ne la voit presque pas, et les deux pays forment une masse continentale continue. Ce que l’on voit en revanche, ce sont les...

SUISSE: Aide pour les migrant·es à Sarajevo

de Michael Rössler et Claude Braun, FCE, 18 avr. 2024, publié à Archipel 335

Début mars, nous avons reçu un appel d’urgence de l’initiative bosniaque Kompas à Sarajevo, qui s’occupe au quotidien de centaines d’exilé.es en route vers l’Europe, en provenance de nombreux pays en guerre et en crise. Dans le magasin gratuit (freeshop) de l’association, les migrant·es peuvent s’approvisionner en produits de première nécessité pour leur pénible voyage. Mais en raison de...

SUISSE / CROATIE: Prix des droits humains sur la route des Balkans

de Constanze Warta, FCE, 20 juil. 2023, publié à Archipel 327

Cette année, le prix suisse des droits humains «Alpes ouvertes»[1] a été décerné à deux petites mais très efficaces ONG de Zagreb, le Center for Peace Studies et Are You Syrious. Par leur engagement humain, juridique, matériel et politique envers les exilé·es débarqué·es en Croatie ou à la frontière bosno-croate, elles sortent totalement du cadre officiel d’un pays qui surveille la...

BOSNIE-HERZEGOVINE: «II Pause-Taste» in Lipa

de FCE Autriche, 18 juil. 2023

Cette brève n'est uniquement paru en allemand, dans Archipel 327

AUTRICHE / MIGRATION: Attaque contre la société civile

de SOS Balkanroute Autriche, 17 juin 2023, publié à Archipel 326

Cet article n'est (pour le moment) pas publié en français. Il était dans la version allemande d'Archipel 326.

AUTRICHE / BOSNIE: Le camp de Lipa devient une prison

de Petar Rosandić, SOS-Balkanroute, 13 mai 2023, publié à Archipel 325

Cet article n'a (pour le moment) uniquement été publié en allemand, dans Archipel 325.

SUISSE / MIGRATION: #StopDublinKroatien

de Solidarités sans frontières, Droit de rester, 15 avr. 2023, publié à Archipel 324

Les collectifs Droit de rester sont des groupes d’activistes qui accompagnent socialement, parajuridiquement et politiquement les personnes exilées dans leur parcours d’asile ou de régularisation. Lors de l’été 2022, nous avons noté une augmentation massive des décisions de renvoi Dublin vers la Croatie. Les accords Dublin prévoient que la responsabilité de traitement de la demande d’asile...

MIGRATION: StopDublinCroatie

de Sophie Guignard et Claude Braun, Sosf, 17 déc. 2022, publié à Archipel 320

Depuis cet été, les permanences des collectifs «Droit de rester» en Suisse romande reçoivent de très nombreuses demandes de soutien de la part de requérant·es d’asile menacé·es de renvoi Dublin vers la Croatie. Les récits du passage en Croatie se ressemblent: d’une part, les autorités font signer aux personnes des documents dans une langue qu’elles ne comprennent pas. D’autre part, les...

MIGRATION: En route en Bosnie-Herzégovine

de Michael Rössler, FCE, 13 déc. 2022, publié à Archipel 320

Notre dernier voyage en Bosnie-Herzégovine et en Croatie remonte à un an et demi. Nous avions alors rencontré plusieurs collectifs de la société civile, ainsi que des personnes qui s’engagent en faveur des réfugié·es sur la route des Balkans. Depuis, nous soutenons ces personnes courageuses et sommes resté·es en contact avec elles. Aujourd’hui, nous* leur avons rendu à nouveau...